Theraphosa

Theraphosa Apophysis

Theraphosa apophysis est une mygale de la famille des theraphosidae.

elle est originaire du Venezuela et de Guyane-Française.

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme.

La mygale Goliath aux pieds roses, Theraphosa Apophysis, appelée Pinkfoot Goliath en anglais, est une espèce de tarentule originaire du Venezuela et est un proche parent de T. blondi.

Description:

Cette espèce est très proche de la taille et de la morphologie de T. Blondi. Elle se démarque de cette dernière par des reflets rosés au bout de chaque pattes ce qui lui vaut son surnom de “pinkfoot Goliath“. C’est certainement la plus grosse mygale sur terre puisque qu’on a recensé certains spécimens avec une taille de 33cm.

Comportement:

Mygale très timide, elle passe le plus clair de son temps cachée dans sa tanière pour n’en sortir qu’à la nuit tombée pour se nourrir. C’est une espèce à déconseiller aux novices puisque très difficile à maintenir en captivité.

Reproduction:

C’est une araignée qu’on connait très peu dans son milieu naturel mais les spécimens observés avaient un comportement très proche de T. Blondi. On peut donc imaginer qu’il en va de même pour la reproduction.

Theraphosa Blondi

Theraphosa Blondi est une mygale de la famille des theraphosidae

Elle est originaire de Guyane, Brésil, et Venezuela.

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, à manipuler avec prudence.

 

 

Description:

Cette mygale, Theraphosa blondi, est bien connue pour sa taille imposante puisqu’il s’agit là de la plus grosse espèce d’araignée connue à l’exception peut être de T. Apophyis. En effet, les grosses femelles adultes dépassent parfois les 25cm d’envergure pour un corps de plus de 10cm et un poids supérieur à 170grammes ! Les mâles sont parfois encore plus grands en envergure allant jusqu’à 30cm mais jamais aussi imposants (120 g) que les femelles en taille de corps. La couleur de Theraphosa blondi est uniforme, marron foncé avec des poils rougeâtres. Cette couleur vient à ternir longtemps après la mue. Le céphalothorax a la particularité d’être très rond. Les mygalons sont bleu foncé et très velus.

La mygale Theraphosa blondi est originaire de la forêt tropicale des régions du nord de l’Amérique du Sud. Les spécimens sauvages d’araignée Goliath vivent en profondeur. On les trouve couramment dans des domaines marécageux, vivant habituellement dans des terriers qu’elles ont creusés ou qui ont été abandonnés par d’autres créatures fouisseuses.

Comportement:

C’est une mygale assez tranquille mais qui peut devenir très agressive si elle est dérangée et dont la morsure est très douloureuse en raison de la taille de ces crochets. Bien que la mygale de Leblond soit tout à fait capable de s’attaquer à de petits vertébrés comme une souris adulte, je déconseille tout de même cette pratique, une souris ayant la possibilité de blesser la mygale en se défendant. En terrarium, elle tisse peu sauf lors des mues ou des pontes et aime creuser un terrier assez profond pour en sortir à la nuit tombée.

Reproduction:

La reproduction n’est pas aisée! Bien que les accouplements soient généralement calmes, ce sont les pontes qui posent problème car souvent mauvaises ou dévorées par la mère. Celle-ci fait son cocon généralement 3 à 4 mois suivant l’accouplement. Ce dernier est composé de 50 à 150 oeufs qui donneront des jeunes 1 mois et demi plus tard environ. A noter que ces derniers ont souvent de gros problèmes de mue quand le stade de développement passe de larve à mygalon car ils doivent, pour y arriver, muer la tête en bas.

La longévité est d’une quinzaine d’années parfois plus pour les femelles. Les mâles adultes ne vivent que quelques mois après leur maturité sexuelle. Les femelles sont matures en 3 à 4 ans et ont une durée de vie moyenne de 15 à 25 ans. Les mâles meurent peu après l’accouplement et ont une durée de vie de trois à six ans.