Grammostola

Grammostola Porteri

Grammostola porteri est une mygale de la famille des theraphosidae.

Elle est originaire du Chili.

Venin peu actif mais puissant, pas de danger pour l’homme, manipulation possible.

 

Description:

La Grammostola porteri , aussi connue sous le nom de Tarentule grise du Chili, est de nature très calme et paisible et est, en raison de son comportement agréable, une mygale idéale pour les débutants. Grâce à son adaptabilité aux conditions environnementales, elle pardonne souvent les erreurs des débutants. Cette mygale se trouve dans de nombreuses régions d’Amérique du Sud mais principalement au Chili. Elles vivent réparties dans des habitats très différents où la plupart du temps de fortes fluctuations de température et d’humidité sont connues. Une femelle adulte Grammostola porteri peut atteindre une longueur de corps de 7 cm et une envergure d’environ 20cm. Elle se caractérise principalement par son apparence, sa couleur de base noire, mais également une légère nuance de marron et de blanc.

Comportement:

Grammostola porteri a une espérance de vie de plus de 20 ans. Le genre Grammostola est connu pour son comportement pacifique et agréable. Lors de travaux de nettoyages dans le terrarium, il est possible de la manipuler sans problème. Cependant, elles bombardent très souvent si elles se sentent en danger ou si vous faites des mouvements trop brusque mais je déconseille fortement de manipuler une mygale quelque soit l’espèce. Bien que son venin soit un puissant paralysant, il n’est pas mortel pour l’homme.

Reproduction:

Le comportement de la femelle change lors de l’accouplement où elle peut vite devenir agressive avec le mâle. Il faut donc bien la nourrir et observer si elle stressée avant d’introduire le mâle et rester à côté et observer afin de pouvoir agir car l’accouplement est très rapide. La ponte devrait survenir 6 à 10 mois après l’accouplement et l’incubation dure entre 9 et 12 semaines. Il est possible de retirer le cocon qui renferme en moyenne 100 à 200 œufs 6 à 8 semaines après la ponte.

 

 

 

Grammostola Pulchra

Grammostola Pulchra est une mygale de la famille des theraphosidae.

elle est originaire du Brésil.

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, manipulation possible.

 

Description:

Mygale d’un noir très profond, surtout après une mue. Le céphalothorax est noir brillant, les patelles également. Sur les pattes on trouve des soies qui, sous l’effet de la lumière, sont rosées. Cette araignée à la particularité de s’éclaircir à l’approche d’une mue. Son corps est massif, robuste, elle a un abdomen bien rebondi et peu atteindre une taille de 7 à 8 cm de corps.

Comportement:

Grammostola pulchra est une mygale très calme qui ne se déplace presque pas, même quand elle est nourrie. Il faut que la proie passe tout près d’elle pour qu’elle daigne la saisir. Elle cherche souvent à se cacher. Une écorce ou un pot feront très bien l’affaire. C’est aussi une araignée qui ne tisse pas.

Reproduction:

Si la femelle est bien nourrie l’accouplement ne pose pas de problèmes. C’est peut-être le seul moment où cette mygale devient un peu plus active. Restez donc quand même vigilant pour le bien être du mâle. La ponte survient 4 à 6 mois après l’accouplement. La femelle confectionne un cocon dans lequel elle dépose environ 200 œufs, cocon que l’on peut retirer après environ 7 semaines. La durée d’incubation est d’environ 3 mois. Les jeunes ont une croissance très lente.

Grammostola Rosea

Grammostola Rosea est une mygale de la famille des theraphosidae.

Elle est originaire du Chili mais on la trouve aussi en Argentine et en Bolivie.

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, manipulation possible.

Description:

Aussi appelée ” mygale rose du Chili”, c’est une araignée trapue, velue et très robuste. Le corps est recouvert de poils de couleur brun-roux avec de beaux reflets rosés. Une femelle adulte peut atteindre une taille variant entre 13 et 15 cm et elles ont une espérance de vie d’une vingtaine d’années. Les mâles, eux, ne vivent guère au delà de leur maturité sexuelle c’est à dire entre 3 et 5 ans. La couleur de cette mygale évolue et change au fil des mues.

Comportement:

Grammostola rosea est une mygale souvent recommandée aux débutants en raison de sa facilité d’adaptations en captivité. De part sa robustesse elle pardonne beaucoup d’erreurs de maintenance. Elle est aussi réputée pour son caractère facile mais attention, c’est une mygale très changeante et qui peut vite devenir agressive si elle se sent menacée. C’est aussi l’une des premières mygales a avoir été élevée en captivité. Même si je le déconseille vivement, elle se laisse assez facilement manipuler si besoin est. C’est une espèce terrestre qui ne creuse pas mais elle apprécie les cachettes. Un pot ou un morceau d’écorce au sol fera très bien l’affaire.

Reproduction:

Pour que l’accouplement se passe dans de bonnes conditions il faut impérativement que la femelle soit bien nourrie et qu’elle ne soit pas stressée. Sans quoi, cela pourrait être fatal pour le mâle. La femelle va pondre 4 à 5 mois après l’accouplement. Elle déposera environ 100 a 200 oeufs dans le cocon qu’elle aura confectionné. Le temps d’incubation est d’environ 10 à 11 semaines.

Grammostola Pulchripes

Grammostola pulchripes est une mygale de la famille des theraphosidae.

Elle est originaire d’Argentine mais on la trouve également au Paraguay.

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, manipulation possible.

Description:

Grammostola pulchripes est une mygale de grande taille tout à fait admirable par son apparence. C’est une magnifique espèce qui a des très longs poils clairs sur tout le corps avec de très belles rayures dorées sur les pattes et les genoux. La “Chaco golden knee” peut atteindre des tailles impressionnantes entre 20 et 22 cm de diamètre.

Comportement:

Impressionnante par la taille cette araignée l’est aussi par son caractère puisque c’est une des mygales les plus dociles qui soit, ce qui en fait une des espèces les plus recommandées pour les débutants. Les femelles gardent ce caractère toute leur vie alors que les mâles ont tendance à devenir plus agressifs en vieillissant. Son bon caractère la rend facilement manipulable même si c’est une pratique que je déconseille fortement. Toute jeune, elle creuse un abri dans le substrat pour s’y cacher mais en grandissant, elle se montrera plus facilement.

Reproduction:

En raison de la grande différence de taille entre les mâles et les femelles, nourrissez bien la demoiselle et surveillez qu’elle ne soit pas trop stressée avant d’introduire le mâle. Sans quoi la rencontre sera fatale pour ce dernier. Environ 3 à 6 mois après l’accouplement, la femelle va confectionner un cocon dans lequel elle va y déposer environ 500 œufs. Le temps d’incubation varie entre 8 à 10 semaines.