Selenocosmia

Selenocosmia Crassipes (L.Koch 1874)

Famille: Theraphosidae               Habitat: Terrestre/ Souterraine             Toxicité: Venin très actif

Localisation: Queensland (Australie)

Description et commentaires: C’est une araignée de taille moyenne à grande (env. 18-22cm). Selenocosmia crassipes, synonyme de Phlogius crassipes, également connue sous le nom de “tarentule sifflante du Queensland” (ou “araignée aboyante”) est une espèce de mygale originaire de la côte est du Queensland en Australie. Le nom de “tarentule sifflante” vient de sa capacité à produire un sifflement lorsqu’elle est provoquée, un trait qu’elle partage avec d’autres arachnides australiennes. On l’a également appelée “tarentule orientale”. Le nom de l’espèce crassipes se traduit en latin par “grosse jambe” qui fait référence aux pattes avant relativement grosses. La tarentule aux pieds épais possède de longs et puissants crochets venimeux qui peuvent atteindre 1 centimètre de long. Son corps mesure 6 centimètres et ses pattes ont une envergure de 16 centimètres ou plus que la taille d’une main d’homme. L’identification est relativement simple car cette très grande araignée a des pattes avant plus épaisses que les pattes arrières. Elle est reconnue comme la plus grande araignée d’Australie. Cette espèce est assez timide et ne s’éloigne normalement pas de son terrier. La morsure d’une tarentule orientale n’est pas mortelle pour l’homme mais peut provoquer jusqu’à six heures de vomissements. Le venin peut causer la mort d’un chien ou d’un chat dans les trente minutes qui suivent.

On trouve Selenocosmia crassipes dans tout le nord du Queensland. C’est une arachnide fouisseuse qui vit sous terre dans des terriers pouvant atteindre 1 mètre de profondeur mais qui peut être forcée de vivre à l’air libre pendant les périodes de fortes pluies. Les jeunes araignées trouvent des terriers naturels sous les rochers ou les racines. Elle vit dans les forêts tropicales et les ravins ou d’autres endroits plus frais et abrités dans les forêts ouvertes le long de la côte centrale du Queensland. On la trouve également dans et autour des jardins.

Il y a pas d’information concernant l’accouplement et la reproduction.

 

 

Selenocosmia Javanensis (Walckenear 1837)

Famille: Theraphosidae         Habitat: Terrestre/ Souterraine                 Toxicité: Venin très actif

Localisation: Java, Sumatra, Bornéo

Description et commentaires: Espèce de mygale de taille petite à moyenne (13-16cm). La couleur dominante est le marron (abdomen, céphalothorax). Les pattes sont aussi brunes à l’exception des fémurs qui sont marron foncé presque noirs. L’abdomen est recouvert de très nombreux poils gris qui lui donnent un aspect soyeux et brillant. Les pattes sont également recouvertes de nombreux poils clairs.

Elle vit dans des crevasses ou sous des pierres mais le plus souvent elle creuse de profondes galeries pouvant aller jusqu’à 1 mètre de profondeur. Cette mygale peu connue des éleveurs n’apprécie pas les fortes températures de même qu’elle préfère une humidité modérée. Cette espèce est très nerveuse et agressive. Si elle est dérangée, elle ne va pas fuir mais elle va se mettre en posture de défense et mordre si nécessaire. Elle possède en outre un venin très toxique et puissant très actif sur l’homme.

Il n’y a pas d’information concernant l’accouplement et la reproduction.

 

 

Selenocosmia Saramae (Giltay 1935)

Famille: Theraphosidae            Habitat: Terrestre/ souterraine            Toxicité: Venin très actif

Localisation: Philippines

Description et commentaires: Mygale de grande taille (env. 18-22cm). Coloration marron clair sur le céphalothorax et abdomen marron clair avec des poils teintés de reflets bleus. Les pattes sont brunes assez foncées pour les fémurs et brun clair pour les autres segments, le tout recouvert de poils beige clair.

Elle vit à même le sol mais préfère creuser de profondes galeries où elle se cache la plus grande partie de son temps. Comme ses cousines, elle aime les fortes températures mais sans trop d’humidité. C’est une araignée encore méconnue dans les élevages et qu’on commence à découvrir.

Il n’y a aucune information concernant l’accouplement et la reproduction.

 

 

Selenocosmia Arndsti (Schmidt & Von Wirth)

Famille: Theraphosidae             Habitat: Terrestre/ souterraine             Toxicité: Venin très actif

Localisation: Nouvelle-Guinée

Description et commentaires: C’est une nouvelle espèce de taille moyenne à grande (env. 18-22cm). Magnifique par sa robe bicolore roux-orange et noire. Son céphalothorax est orange clair et son abdomen est gris avec des dégradés orange et bruns. Sur ses pattes, ses fémurs sont noirs vifs alors que le reste des segments sont roux vif à roux clair.

Cette araignée creuse de profondes galeries pouvant aller jusqu’à 1,50 m de profondeur dans lesquelles elle va tisser abondement. Elle aime les fortes chaleurs et l’humidité modérée. C’est une mygale très agressive et nerveuse qu’il faut éviter de déranger. Comme pour toutes les espèces du genre, leur venin est très puissant et toxique et dangereux pour l’homme. Elle est encore méconnue des éleveurs en Europe mais il y a fort à parier que bons nombres de personnes vont s’intéresser à cette superbe araignée.

Il n’y a aucune information concernant l’accouplement et la reproduction.

 

 

Selenocosmia Stirlingi (Hogg 1901)

Famille: Theraphosidae           Habitat: Terrestre/ souterraine            Toxicité: Venin très actif

Localisation: Australie

Description et commentaires: C’est une araignée de taille moyenne à grande (env. 17-20cm). C’est une espèce encore très méconnue en Europe que nous commençons seulement à découvrir. Selenocosmia stirlingi est une espèce d’araignée dont le nom commun est araignée aboyeuse. L’araignée aboyeuse est une espèce du désert qui s’est adaptée aux conditions climatiques difficiles. L’araignée aboyeuse tire son nom du faible grognement qu’elle produit en frottant ses palpes l’une contre l’autre. Elle le fait pour effrayer ses prédateurs. Sa coloration est terne, le céphalothorax est brun-gris et l’abdomen gris recouvert de nombreux poils gris clair. Ses pattes sont gris-brun avec de nombreux poils gris.

C’est une espèce qui vit dans le désert dans des conditions extrêmes: très forte chaleur la journée et froid la nuit. Elle creuse de profonds terriers qu’elle recouvre de soies qui semblent agir comme un isolent. Elle ne se montre que rarement en journée sauf si elle est dérangée. Agressive, elle est également très nerveuse. Son régime alimentaire est constitué de rats, grenouilles, petits mammifères etc…. Elle s’attaque volontiers à des proies bien plus grandes qu’elle. A l’évidence, son venin est très puissant et toxique et elle est, comme ses cousines, dangereuse pour l’homme.

Il n’y a aucune information concernant l’accouplement et la reproduction.

 

 

Selenocosmia Peerboomi (Schmidt 1999)

Famille: Theraphosidae              Habitat: Terrestre/ souterraine                Toxicité: Venin très actif

Localisation: Philippine

Description et commentaires: Mygale de taille moyenne à grande (env. 19-23cm). Comme les autres araignées du genre, elle est méconnue en Europe où très peu d’éleveurs en possèdent. Le céphalothorax est marron clair et l’abdomen est gris recouvert de poils gris clair. Les pattes sont noires pour les fémurs alors que les patelles et tibias sont gris. Les métatarses et tarses sont marron. Cela donne une coloration originale à cette grande araignée.

Cette espèce apprécie les fortes chaleurs mais une humidité modérée. Elle vit à même le sol ou dans des crevasses ou de vieilles racines mais le plus souvent elle creuse de profondes galeries qu’elle va garnir de soies. C’est une mygale nerveuse et agressive mais dont on ne connaît pas grand chose.

Il n’y a pas d’information concernant l’accouplement et la reproduction.