Psalmopoeus

Psalmopoeus Irminia

Psalmopoeus Irminia est une mygale arboricole de la famille des theraphosidae.

Elle originaire du Venezuela.

Venin pas actif, pas de danger pour l’homme, éviter de manipuler.

Description:

Psalmopoeus Irminia est une mygale arboricole de taille moyenne. Le corps est uniformément noir orné d’orange vif. Le céphalothorax est noir brillant avec des reflets verts qui s’accentue lorsque la mue approche. L’abdomen ressemble à une petite boule de velours noir ornée de chevrons noirs plus foncé sur fond orangé. Les pattes sont striées de bandes longitudinales orange vif. Le corps de la femelle peut atteindre une taille de 6,5cm au total alors que le mâle, plus petit, atteint entre 4 et 5cm et il est de couleur grisâtre. L’éleveur non initié pourrait confondre le mâle de cette espèce avec celui de Psalmopoeus Cambridgei s’il ne présentait pas les stries oranges sur ses pattes.

 

Comportement:

Mygale très agressive au comportement imprévisible, qui se met rapidement en position de défense et qui stridule, puis, si le danger persiste, mord sans hésiter. Elle fait partie des rares mygales que l’on peut voir sauter. C’est une très bonne tisseuse qui va faire son abri sous une écorce d’arbre ou sous une branche. Sa grande agressivité et sa rapidité en font un très mauvais choix pour les débutants, bien qu’elle soit très résistante et facile à reproduire.

 

Reproduction:

En général l’accouplement se passe sans problème lorsque la femelle est bien nourrie et qu’elle est disposée. La ponte survient 2 à 4 mois après l’accouplement. La femelle va confectionner un cocon dans lequel elle déposera de 100 à 250 œufs. L’incubation dure en moyenne de 6 à 8 semaines mais si après 6 semaines il ne se passe rien, il est possible de mettre les œufs en incubateur. Les mygalons ont une bonne taille à la naissance (1 cm ) mais, durant cette période, il est important d’élever un peu la température. Des cas d’itéroparité, c’est à dire plusieurs cocons fertiles consécutifs à un accouplement, sont fréquents chez cette espèce.

 

 

 

 

Psalmopoeus Pulcher

Psalmopoeus pulcher est une mygale arboricole de la famille des theraphosidae.

Elle est originaire de Panama.

Venin pas très actif, pas de danger pour l’homme, éviter de manipuler

 

Description:

A l’instar des autres espèces du genre, Psalmopoeus Pulcher est une grande mygale. Les femelles atteignent une envergure total d’environ 15cm voire plus contre 10 à 12cm pour les mâles. Le céphalothorax de la femelle est de couleur or, son abdomen a un aspect velouté de couleur beige qui tire sur le noir sur sa partie postérieure. Les sub-adultes ont l’abdomen entièrement noir et leurs pattes sont entièrement velues de couleur beige avec des poils rosés et les tarses sont de couleur rose et orange.

 

Comportement:

Bien que moins agressive que les autres espèces du genre Psalmopoeus, il convient de rester très prudent en raison de sa rapidité et, si elle se sent réellement menacée, elle mordra sans ménagement même si à la base elle va plutôt tenter de prendre la fuite. Comme toutes les araignées de son espèce elle va tisser un nid de soie en hauteur ou sous l’écorce d’un arbre. C’est une mygale très timide qui se montre très rarement en journée.

 

Reproduction:

Il n’y a généralement aucun soucis lors de l’accouplement. Si toutes les conditions sont remplies, il est même possible de laisser le mâle en compagnie de la femelle quelques jours mais toujours sous surveillance. 2 mois après l’accouplement, elle va confectionner son cocon dans lequel elle va déposer entre 100 et 150 œufs. 1 mois et demi d’incubation plus tard, les jeunes mygalons déjà très robustes émergent du cocon. Étant une espèce itéropare, il est possible qu’un second voir un troisième cocon soit confectionné par la femelle quelques semaines après. C’est une espèce à croissance rapide puisqu’on peut obtenir une femelle adulte en 2 ans et en environ 1 année pour un mâle.

Psalmopoeus Cambridgei

Psalmopoeus cambridgei est une mygale arboricole de la famille des theraphosidae.

Elle est originaire de Trinidad.

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler.

Description:

Psalmopoeus Cambridgei est l’une des plus grandes mygales du genre Psalmopoeus en captivité. Une femelle adulte atteint environ 7cm de corps pour 16cm d’envergure voire davantage. Les mâles sont de tailles variables. Parfois très grands par leur envergure impressionnante, parfois bien plus petits que les femelles mais leur corps mesure en moyenne entre 4 et 5cm de corps. Les femelles ont une couleur de corps gris verdâtre avec des pointes d’orange après la mue. On retrouve des tâches oranges bien visibles sur les métatarses ainsi que d’autres au centre des tarses de la même couleur. Une ligne foncée traverse l’abdomen sur sa longueur ainsi que des chevrons sur ses flancs. C’est pour cette raison qu’on la surnomme ” Trinidad chevron tarantula “.

 

Comportement:

Au contraire d’autres araignées du genre Psalmopoeus, cette mygale est peu craintive et se montre à loisirs. Elle tisse beaucoup et se tient souvent aux abords de son nid. Méfiance toutefois car sous son calme apparent, elle se révèle très agressive lorsqu’elle est dérangée. Elle fera face et n’hésitera pas à mordre si elle se sent acculée. Elle peut également effectuer des bonds spectaculaires si besoin est. Très courante en élevage, c’est une espèce facile et robuste pouvant être une bonne alternative à certaines espèces arboricoles plus fragiles comme les avicularia.

 

Reproduction:

Si la femelle est bien nourrie et qu’elle est disposée, l’accouplement se passe sans encombre. Il faut toutefois rester prudent parce qu’elle peut avoir des réactions imprévisible et chasser le mâle pour en faire son prochain repas par exemple. Elle confectionne son cocon environ 2 mois après l’accouplement et y dépose entre 100 et 200 œufs et, chose assez rare, c’est une espèce qui porte une grande attention à son cocon. Environ 1 à 2 mois après, les jeunes mygalons apparaissent et ils sont déjà très voraces et résistants. Comme c’est une espèce itéropare, elle peut concevoir un second cocon moins prolifique quelques semaines après le premier.

Psalmopoeus Victori

Psalmopoeus Victori est une mygale arboricole de la famille des theraphosidae.

Elle est endémique des forêts humides de Veracruz au Mexique.

Aucune information sur la dangerosité de cette espèce, mais comme toutes les espèces du genre, il faut éviter de les manipuler.

Description:

C’est une mygale qui se distingue facilement des autres membres de la famille Psalmopoeus grâce à sa coloration unique qui est rouge assez vif sur l’abdomen et ses pattes du fémur aux métatarses et un rouge plus sombre et moins marqué sur les tarses. Sa carapace tire sur le vert clair. Les femelles ont une taille d’environ 6 à 6,5cm alors que les mâles apparaissent beaucoup plus petit avec environ 4 à 5cm et surtout plus minces. Psalmopoeus Victori est une araignée très très timide qui ne se montre que très rarement ou alors à la nuit tombée pour chasser. Elle affectionne particulièrement l’écorce des arbres pour y faire son nid. A relever encore que c’est une espèce très protégée, si bien que l’endroit exacte d’où elle se trouve est gardé secret par les autorités.

Comportement:

C’est une espèce que l’on n’a pas encore observé en captivité et qu’on commence à découvrir dans son milieu naturel où elle se cache beaucoup, ce qui rend son observation compliquée. Elle semble regrouper les mêmes caractéristiques comportementales que Psalmopoeus Cambridgei. Ce serait donc une araignée relativement calme mais c’est plus ou moins tout ce que nous savons d’elle à l’heure actuelle.

Reproduction:

Pour l’heure, nous ne possédons aucune information fiable relative à la reproduction de Psalmopoeus Victori.