Acanthoscurria

Acanthoscurria Chacoana

Brèthes, 1909

Acanthoscurria Chacoana est une mygale terrestre de la famille des Théraphosidae.

Origine:  Brésil (mato Grosso et Mato Grosso do Sul), Bolivie (Santa Cruz), Argentine (Jujuy, Salta, Formosa, Tucuman, La Rioja), Paraguay (Puerto Casad).

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler

 

 

Description:

A. Chacoana est une mygale de taille moyenne. La femelle peut atteindre une taille de corps d’environ 6 à 7 cm pour un diamètre total d’environ 13 à 15 cm. Elle est de couleur de base brun à brun foncé presque noir sur l’abdomen avec de longs poils de couleur orange foncé. Le céphalothorax est marron à noir. Les pattes sont marron foncé avec de légères stries beiges sur les patelles et tibias recouvert de poils orange clair.

 

Comportement:

Cette espèce se trouve régulièrement dans la région du Pantanal et du Matogrosso où elle est très commune. C’est une zone qui est régulièrement soumise aux inondations saisonnières et ou la végétation est semblable à la savane. Dans cette région, elle cohabite souvent avec l’homme . En principe c’est une araignée qui creuse des galeries mais qu’on trouve également dans des racines ou des troncs de palmiers morts. Elle n’est pas très agressive et préfère la fuite à la confrontation mais elle bombarde ces poils urticants sur l’intrus avant de se cacher.

 

Reproduction:

L’accouplement se passe bien en général. Bien nourrir la femelle avant de lui présenter le mâle. 3 à 6 semaines après l’accouplement, la femelle scelle son terrier à l’aide de soies et fabrique un cocon ou elle peut y déposer de 1500 à 2000 œufs. C’est une espèce très prolifique. Environ 10 semaines après les jeunes mygales sortent du cocon. Elles sont de petites taille mais se nourrissent de petits insectes. Elles quittent le terrier très rapidement.

Acanthoscurria Geniculata

C.L. Koch 1841

Acanthoscurria Geniculata est une mygale terrestre de la famille des Théraphosiadae.

Origine: Brésil

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler

Description:

C’est une grande araignée qui peut atteindre un diamètre total d’environ 22 à 24 cm. A.Geniculata est de couleur marron foncé recouverte de poils orange/rouge. Les pattes sont marron foncé avec de nombreux poils rouges avec des stries blanches très prononcées sur les patelles et des taches blanches sur la partie inférieure des patelles tibias et métatarses.

Description:

C’est une espèce terrestre qui creuse parfois mais qui, le plus souvent, trouve refuge dans de vieilles racines de bois mort. On peu également trouver des juvéniles dans des toiles à 1 mètre du sol. En milieu naturel, c’est une araignée très nerveuse et agressive mais en captivité elle est généralement calme voir docile. C’est une très belle mygale à l’aspect fine mais ne vous fiez pas à son gabarit. Elle est très rapide mais surtout très puissante lorsqu’elle capture une proie. C’est une espèce que je recommande aux débutants mais une ou deux précautions sont quand même à respecter.

Reproduction:

C’est une espèce qui se reproduit assez facilement, comme toutes les mygales du genre. La femelle est facilement disposée lors de l’accouplement. 3 à 5 mois après, elle fabrique un cocon dans lequel elle va y déposer 1000 à 2000 œufs. 10 à 14 semaines après, les petits mygalons vont sortir du cocon. Ils sont minuscules mais ont une croissance rapide et sont très résistants.

Acanthoscurria Insubtilis

Simon 1892

Acanthoscurria Insubtilis est une mygale terrestre de la famille des Théraphosidae.

Origine:  Bolivie (San Mateo)

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, possible de manipuler

Description:

Comme sa cousine A. Geniculata, c’est une araignée de taille respectable puisque les femelles atteignent un diamètre entre 23 à 25 cm voir plus. Elle est de couleur marron avec des poils rouges sur l’abdomen et le céphalothorax. Elle a des pattes de couleur marron foncé et présente des stries beige clair sur les patelles et les tibias recouverts de poils oranges/rouges.

Comportement:

C’est une espèce très calme, docile que je recommande aux débutants. Malgré sa taille imposante elle se montre rarement agressive. Surveiller ses poils urticants si elle se sent en danger. Elle creuse beaucoup, donc prévoir une bonne épaisseur de tourbe dans son terrarium. C’est une mygale très vorace qui mange beaucoup.

Reproduction:

Comme toutes les mygale du genre Acanthoscurria, l’accouplement ne pose pas de problèmes majeurs, la femelle étant souvent bien disposée face au mâle. Veiller tout de même à bien la nourrir avant de lui présenter le mâle afin d’éviter des incidents qui peuvent toujours arriver. 3 à 5 mois après l’accouplement, la femelle produit un cocon dans lequel elle va déposer environ 1000 à 1500 œufs. Après 12 semaines environ, les mygalons sortiront du cocon. Ils sont minuscules mais ils ont une croissance rapide et sont très robustes.