Home

 

 

Aujourd’hui la famille Arachofolies s’agrandit puisque j’accueille deux autres passionnés de reptiles, d’arachnides et autres insectes en tout genre en la personne de Manu Zuffs de  Reptiles Zuffs et son amie Marzia.

Le site Arachofolies va donc changer. La partie arachnides sera un peu modifiée et Manu et Marzia vont vous présenter leurs animaux et tout ce qu’il y a à savoir sur leurs conditions de maintenance, etc… Ils répondront également à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur certaines espèces comme je le fais pour les mygales. J’en profite pour vous remercier de l’intérêt croissant que vous portez à nos animaux.

Arachnofolies deviens donc Terrariofolies et va donc toucher encore plus de passionnés, le but étant de regrouper les meilleures compétences possibles au sein d’une équipe soudée et ainsi vous fournir de précieux conseils sur les espèces qui vous intéressent ou que vous souhaiteriez acquérir prochainement.

La grande nouveauté de cette nouvelle formule est, non seulement, de glâner d’importantes informations sur nos protégés mais de vous les procurer auprès d’éleveurs compétents qui partagent les mêmes valeurs que nous et qui sont eux aussi des passionnés. Dès lors, il vous sera possible de commander ou de réserver en toute sécurité votre nouvel animal de compagnie auprès de notre équipe.

 

Les NAC et leur évolution dans notre société.

Les NAC (nouveaux animaux de compagnie) regroupent des espèces domestiques d’animaux de compagnie. Il s’agit d’un terme français, avec une liste exhaustive d’espèces incluses dans cette notion. On y trouve des lapins, des phasmes, des oiseaux, des furets, des amphibiens, des rongeurs, des reptiles, des insectes et, bien sûr, des araignées.

Les mœurs de notre société évoluent. Le chien et le chat font gentiment place à des animaux plus exotiques qui entraînent peu de contrainte. Leur coût d’entretien est souvent réduit et ils offrent souvent une alternative aux chiens et aux chats. A savoir que le principal inconvénient est le soucis du nettoyage (cage, volière, terrarium). On observe donc une nette émergence d’animaux exotiques dans les foyers.

Les plus populaires sont les lapins, suivi d’autres rongeurs. Les hommes sont plus fréquemment détenteurs de reptiles. Le besoin d’information sur ces « nouvelles » espèces est tel que les associations de NAC, les sites internet ou les bourses d’achat rencontrent un vif succès.

Qui sont les principaux intéressés ?

Les principaux concernés par l’évolution rapide des NAC commencent à reconnaitre leur existence. Les fabricants d’alimentations spécialisées commencent à proposer de plus en plus de variétés. Les animaleries suivent le mouvement en proposant de plus en plus d’articles liés au bien-être et au confort de nos petits amis.

Les vétérinaires:

Les vétérinaires réalisent la demande croissante de soins pour les NAC. En effet, selon une étude récente entreprise en France, 90% de leurs propriétaires sont prêts à consulter et à investir un coût financier en deçà des coûts d’achat de l’animal. Il faut savoir qu’en Suisse, les études vétérinaires n’ont pas encore abordé le thème des NAC et donc, un vétérinaire se formera pour son propre intérêt dans des congrès ou des séminaires. Depuis peu de temps, des séminaires sont proposés en Suisse. Toutefois, le titre, au sens strict du terme de « spécialiste NAC » n’est pas reconnu dans notre pays, la législation concernant les dénominations scientifiques étant très contrôlée.

Quelles sont les frustrations que l’on peut rencontrer avec un NAC ?

Les difficultés de trouver des médicaments adéquats. Il n’en existe pas ou peu qui soient autorisés. Ensuite la législation Suisse est très stricte concernant la mise sur le marché d’un médicament, même pour un animal. Pourtant, certains distributeurs de médicaments vétérinaires tentent de plus en plus de proposer des préparations existantes à l’étranger afin de satisfaire le marché Suisse.

En conclusion, le monde des NAC est vaste. Il y a des animaux avec lesquelles on peut avoir des relations affectives, d’autres qui sont surtout beaux et relaxants à observer, d’autres encore qui égaient notre quotidien et pour certains, il y a l’attrait du danger….

Et les mygales me direz-vous ?!

Peut-être aimez-vous particulièrement les araignées? Ou en avez-vous une peur bleue? Que pensez-vous des mygales, ces horribles créatures velues aux 4 paires de pattes et aux 8 yeux ?

Comme pour beaucoup d’espèces vivantes, si nous avons peur des araignées, la raison en est toute simple. Nous les connaissons très mal, voir pas du tout. Ce site a pour but de réhabiliter les araignées, de mieux apprendre à les connaitre et de les démystifier. Les araignées, et en particuliers les mygales, sont des animaux fascinants qui font partie de notre environnement. Sans elles, bien des déséquilibres pourraient venir troubler notre paisible quotidien.

Mais n’allez pas croire qu’une mygale est un animal docile. C’est un animal sauvage et qui plus est venimeux. L’effet de mode et l’innombrable trafic commercial amènent des idées totalement fausses à proscrire. Les araignées, et principalement les mygales, les reptiles et autres espèces exotiques, sont probablement les plus dignes représentants des NAC. Une mygale ne sera donc jamais un animal de compagnie.

J’espère que vous trouverez les réponses aux questions que vous pourriez vous poser sur ces animaux fascinants en parcourant mon site. Bonne visite !