Avicularia

Avicularia Avicularia

Avicularia avicularia est une mygale arboricole de la famille des theraphosidae.

Origine: Guyane, Suriname, Brésil.

Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler.

 

 

Description:

Avicularia avicularia a été la première mygale décrite en 1758. Cette grande mygale d’Amérique du Sud a un céphalothorax noir ponctué de légers reflets bleus après la mue. L’abdomen et les pattes sont brun sombre presque noirs et recouverts de poils marron-rouge. Caractéristique du genre, les tarses des pattes et pédipalpes s’appuient sur des coussinets roses ou oranges (pink toe). En milieu naturel, elle tisse sa toile dans des feuilles de broméliacées. Elle abonde aux abords des villes, tissant sa toile dans les rebords des panneaux indicateurs ou dans les recoins des toitures. Le corps de la femelle peut atteindre 7 cm au total, le mâle étant plus petit (5 cm).

 

Comportement:

C’est une mygale placide voire docile. Très rapide pour se retourner et bondir sur ses proies, il faut se méfier de son allure pataude bien que ce ne soit pas une mordeuse. Sa morsure, bien que très douloureuse, est réputée sans danger pour l’homme. Bonne tisseuse, elle fait dans le terrarium un hamac ou un tube de toile sur lequel elle se tient presque en permanence. Avicularia avicularia est une des rares mygales ayant une très faible tendance au cannibalisme bien que des ‘accidents’ arrivent. Les jeunes peuvent grandir ensemble sans risque.

 

Reproduction:

C’est une espèce qui se reproduit assez bien en captivité, la femelle tolère bien le mâle, mais pensez quand même à bien la nourrir sans quoi, elle pourrait se retourner contre lui. En général l’accouplement de passe sans problème, mais veuillez quand même à retirer le mâle une fois que ce sera terminer et répéter l’opération une dizaine de jours après. la femelle devrais pondre 2 à 4 mois après l’accouplement et le temps d’incubation varie entre 7 à 11 semaines. il est possible de retirer le cocon après 6 semaines et de le mettre en incubateur.

 

 

 

 

Avicularia Metallica

 

Avicularia metallica est une mygale arboricole de la famille des theraphosidae.
Origine: Guyane Française, Brésil, Suriname.
Venin peu actif, pas de danger pour l’homme.

 

Contrairement à la mygale de Leblond qu’on trouve en forêt, l’Avicularia metallica (Ausserer, 1875) fréquente les jardins et même parfois l’extérieur des maisons. Il n’est pas rare de voir sa toile sous les toitures des habitations.

En Guyane, mais aussi aux Antilles françaises, cette mygale est appelée Matoutou ou Matutu, qui signifie “table basse” en langue amérindienne Kali’na …

Description:

La matoutou est facile à reconnaître car l’extrémité de ses pattes est orange. Malgré ses huit yeux, comme toutes les araignées, sa vue n’est pas très bonne. Lorsqu’elle est adulte, son corps peut mesurer jusqu’à 6 ou 7 cm. Son envergure, avec les pattes, peut atteindre 15 cm pour un poids d’à peu près 100 grammes. Juvénile, la matoutou a un thorax noir, un abdomen rayé orange et noir et des pattes munies de longs poils clairs. La coloration varie au fur et à mesure des mues pour atteindre sa couleur définitive.

Comportement:

Si on ne la dérange pas, elle ne se montre pas agressive même si elle peut mordre et peut aussi bombarder ses poils de soie urticants vers son agresseur. Arboricole, on la trouve fréquemment dans les plantations d’ananas ou les bananiers où elle tisse son tube de toile. Les mâles sont plus petits et plus frêles et sont à la recherche constante de femelles. Ce sont eux qu’on aperçoit le plus souvent.

Reproduction:

La ponte a lieu environ 5 mois après l’accouplement et l’éclosion qui comporte entre 70 et 200 œufs environ 8 à 10 semaines après. La matoutou mange des insectes comme les grillons, les blattes, des vers et même parfois des souriceaux ou des petits oiseaux. Du reste, l’étymologie du nom Avicularia vient du mot latin “aves” qui signifie « oiseau » (avicula est un petit oiseau).

Avicularia Versicolor

Avicularia versicolor est une mygale arboricole de la famille des theraphosidae.
Origine: la Martinique.
Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler.

Description:

Cette magnifique mygale a des couleurs extraordinaires. Les juvéniles sont bleus piqués de poils blancs et l’abdomen est zébré de noir. Les adultes ont le céphalothorax vert, un abdomen recouvert de poils rouge orangé et les pattes sont noires recouvertes des mêmes poils que l’abdomen. C’est à la lumière du jour qu’elle se pare de ses plus beaux effets puisque le céphalothorax présente alors des irisations intenses et les poils qui recouvrent le corps apparaissent violets selon l’exposition. Le corps de la femelle peut atteindre 7,5 cm, celui du mâle varie entre 2,5 et 5cm.

Comportement:

C’est une mygale au tempérament placide qui bombarde très rarement. Cependant son caractère variable incite à beaucoup de prudence et fait qu’il n’est pas du tout recommandé de la manipuler lorsqu’elle est adulte alors que les juvéniles se prêtent volontiers à la manœuvre.

Par exception au genre, le mâle n’a pas d’apophyse tibiale, mais il possède un bouquet de soies rigides comme des épines qui remplit la même fonction.

 

Reproduction:

La reproduction se déroule sans problème. Cependant, il faut veiller à bien nourrir la femelle avant l’accouplement car elle n’hésitera pas à dévorer le mâle si elle a faim. Il est préférable de le retirer après le premier essai. Pour plus de sûreté, on réunira à nouveau le couple dix jours plus tard pour confirmer l’accouplement.

La croissance des jeunes est rapide. Il faut compter 2 ans pour obtenir un mâle adulte, une année supplémentaire dans les mêmes conditions pour avoir une femelle adulte. Il faut individualiser les bébés très tôt car, contrairement à ce que l’on pourrait croire car les jeunes semblent vivre très bien ensemble, cette superbe mygale, comme tant d’autres, a une forte tendance au cannibalisme.

Avicularia Braunshauseni

Avicularia Braunshauseni est une mygale arboricole de la famille des théraphosidae.
Origine: Brésil
Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler

Description:

Cette Avicularia est probablement la plus grande du genre puisque la taille entre l’opisthosome (aussi appelé abdomen) et le prosome (aussi appelé céphalothorax) peut atteindre 8 cm voir plus pour un diamètre total d’environ 19 à 21 cm. L’opisthosome est de coloration verdâtre avec des stries céphaliques visibles. Le prosome est de couleur marron avec des poils de couleur rouge. Les pattes sont de couleur verdâtre avec les fémurs plus foncés. Des poils très denses de couleur orange recouvrent les métatarses. Elle possède également des chélicères verdâtres entourées de poils oranges.

Comportement:

A. Braunshauseni est une araignée arboricole qui vit au abord des sentiers, dans des arbres ou des arbustes. Elle est généralement calme mais peut se montrer très agressive si elle est dérangée. Elle n’hésitera pas à faire face et à mordre en cas de besoin.

Reproduction:

Si la femelle est bien nourrie l’accouplement se passe bien. Environ 3 à 5 mois après, la femelle confectionne un cocon ou elle déposera entre 100 et 200 œufs. 8 à 10 semaines plus tard les petites mygales vont éclore.

Avicularia Diversipes

Avicularia Diversipes est une mygale arboricole de la famille des théraphosidae.
Origine: Brésil, Etats du sud de Bahia
Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler

Description:

A. diversipes est une mygale de taille moyenne. La taille de son abdomen et de son céphalothorax est d’environ 6cm pour un diamètre total d’environ 14 à 16cm. L’abdomen est de couleur brun, son céphalothorax est de couleur rose avec des bandes longitudinales noires avec des tâches noires. Les pattes sont de couleur brune avec des reflets bleu métallique. C’est une espèce qui change beaucoup au fur et à mesure de sa croissance et de ses mues.

Comportement:

A. Diversipes est une mygale relativement calme et craintive. Attention car elle peut se montrer agressive si on la dérange. En milieu naturel, elle peut tout à fait vivre avec d’autres mygales de son espèce et partager avec elles un arbre ou des grandes feuilles. Attention tout de même à sa grande rapidité de déplacement. Elle apprécie de tisser dans les feuilles d’arbres et de faire des tuyaux de soie dans lesquels elle va se réfugier en cas de danger.

Reproduction:

Nous n’avons pas ou peu d’informations concernant la reproduction de cette espèce.

Avicularia Exilis

 

Avicularia Exilis est une mygale arboricole de la famille des Théraphosidae.
origine: Suriname
Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler

Description:

A.Exilis est une petite araignée du genre Avicularia. La taille de l’abdomen et du céphalothorax dépassent rarement 5 à 6cm pour un diamètre total d’environ 12 à 13cm. Son abdomen est de couleur brun et présente des stries céphaliques. Le céphalothorax est plutôt marron avec des poils de couleur beige assez clair. Les pattes sont de couleur marron assez foncé avec des poils gris clair.

Comportement:

C’est une mygale qui tisse des tuyaux de soie comme refuge qu’elle cache sous les feuilles de grands arbres mais qu’on peut également trouver dans les habitations. Elle est calme voire docile la journée. Elle reste de longues heures immobile pour ne sortir et se montrer qu’à la nuit tombée pour chasser. Elle aime les forêts tropicales humides et, particularité de cette araignée, elle est capable de nager afin de fuir si un danger se présente en utilisant l’air emmagasiné entre les nombreuses soies couvrant son corps, ce qui lui permet de flotter à la surface de l’eau.

Reproduction:

Nous n’avons pas ou peu d’informations concernant la reproduction de cette espèce.

Avicularia Bicegoi

Avicularia Bicegoi est une mygale arboricole de la famille des Théraphosidae.
Origine: Brésil
Venin peu actif, pas de danger pour l’homme, ne pas manipuler

Description:

C’est une araignée de taille moyenne d’environ 14 à 16cm de diamètre. Elle a un abdomen gris cendré avec des stries bien visibles et son céphalothorax est de couleur marron avec des poils rouges. Ces pattes sont de la même couleur que son abdomen, couleur gris clair muni de poils rouge plus clair.

Comportement:

Cette mygale apprécie les forêts tropicales humides. Comme les espèces du genre Avicularia, on trouvera souvent une seule femelle adulte dans un arbre. C’est une araignée qui présente les mêmes caractéristiques que A. Exilis, et qui comme sa cousine peut flotter sur l’eau si le besoin s’en fait sentir. Elle est calme et docile mais attention tout de même car elle est rapide et fait des bonds pour se défendre. Comme A. Exilis, c’est une espèce rare en commerce spécialisé.

Reproduction:

Nous n’avons pas ou peu d’informations concernant la reproduction de cette espèce.