Brachypelma Vagans

Brachypelma Vagans est une belle mygale que l’on trouve au Costa Rica et au Mexique. C’est une araignée que les non-initiés pourraient confondre avec Aphonopelma Anax. Ce n’est pas une très grande mygale. La femelle peut atteindre environ 7cm. On dit d’elle que c’est la brachypelma la plus nerveuse de son espèce. Des spécialistes la qualifie même de très agressive. Elle a la fâcheuse tendance à bombarder (vaporiser ses poils urticants de son abdomen par friction de ses pattes arrière) au moindre danger. De plus, cette espèce a une très longue espérance de vie, entre 20 et 30 ans, peut être plus.

Je possède 2 femelles Brachypelma Vagans et j’ai constaté des choses assez troublantes les concernant. Ma première brachypelma, Michonne, 8 ans, est très belle et de bonne taille. Elle est de couleur noire mais son abdomen est noir presque gris très foncé. Ces pattes sont aussi un peu plus claires. Sur l’abdomen, on retrouve les poils de couleur orangée assez typique de cette espèce. Sur les pattes, on retrouve des poils bruns, assez foncé. Elle a un très gros abdomen et les contours du céphalothorax sont marqués d’un trait assez fin de couleur beige.

Ma seconde Vagans, Lucille, est beaucoup moins trapue. Elle a 12 ans et, premier détail, son abdomen est beaucoup plus petit et moins rebondi. Les pattes sont aussi un peu plus fines mais pas de grandes différences au niveau de la couleur. Au début j’ai pensé que cette dernière était peut- être un mâle, mais Lucille est bien une femelle.

C’est dans leur comportement que je les trouve très différentes. Michonne se montre beaucoup et montre de grands signes d’agressivité. Elle ne bouge pas beaucoup et n’est pas très active mais dès que le terrarium est ouvert où qu’elle est dérangée elle cherche dans un premier temps à fuir mais ensuite elle fait face en position de défense.

De son côté, Lucille est très différente et je dois ruser pour la voir parce qu’elle ne se montre que lorsque je la nourris. Elle semble très timide. Pas agressive mais craintive. Lors du nourrissage, elle sort de sa tanière qu’elle a superbement aménagée, attrape une proie et retourne se cacher. Le tout aura duré une quinzaine de secondes. Difficile dans ces conditions de la prendre en photo !

Le terrarium de Michonne mesure 33 cm de long pour une profondeur de 34 cm et une hauteur de 34 cm. Le substrat de fond et composé de tourbe et de copeaux de bois fin, d’une racine qui lui sert de cachette et dans laquelle elle a encore creusé un petit nid. Je la maintiens à une température de 24 à 26° en journée et 22 à 24° la nuit et l’hygrométrie est d’environ 70%.

Pour Lucille, son terrarium mesure 25 cm de long pour une profondeur de 40 cm et une hauteur de 30 cm. Le substrat est constitué de tourbe qu’elle a recouverte de soie. Deux racines devaient lui servir de cachette mais elle a creusé un petit trou sous l’une des racine et elle s’y terre très souvent. Je la maintiens à la même température et la même hygrométrie que Michonne. Je les nourris avec des grillons ou des sauterelles à raison de 4 à 5 toutes les deux semaines.

J’adore la Brachypelma Vagans, c’est une très belle mygale à regarder. Pas spécialement enthousiasmante puisque très statique mais rien que pour son aspect de velours noir elle mérite toute notre attention. Son caractère assez vif voire agressif en font peut- être un mauvais sujet pour un novice mais pour quelqu’un de consciencieux elle peut s’avérer un très bon choix comme première mygale.

Les points à retenir:

Comme toutes les espèces du genre, la Vagans est relativement facile à maintenir. Elle est robuste et c’est une espèce qui peut vivre très longtemps. C’est une très belle mygale. Son caractère et son agressivité incite à la prudence parce que même si son venin n’est pas réputé actif sur l’homme, sa morsure est elle très douloureuse. Elle peut être un bon compromis pour un novice qui cherche sa première araignée.