Nos serpents

Python royal

Le Python royal (Python regius) est une espèce de serpents de la famille des Pythonidae

C’est le plus petit des pythons africains et un animal de compagnie populaire. Aucune sous-espèce n’est reconnue à ce jour. C’est un serpent constricteur, on lui donne le nom vernaculaire de Python royal ou encore Python boule. Le premier lui viendrait du fait que la reine Cléopâtre aurait eu pour habitude de porter ces serpents autour de ses poignets. Quant au second, il se réfère à la tendance de cet animal à se rouler en boule lorsqu’il se sent menacé.

Les Pythons royaux adultes mesurent 120cm en moyenne, les femelles étant dans la majorité des cas légèrement plus grosses que les mâles. Ils ont un corps trapu et une tête relativement petite.

La coloration la plus fréquemment rencontrée est noire ou marron foncé avec des taches marron clair sur les côtés et le dos. La face ventrale est blanche ou crème et éventuellement parsemée de marques noires. En captivité, l’élevage sélectif a conduit à de nombreuses variations de couleurs et de motifs appelées phases.

Les individus des deux sexes possèdent des éperons pelviens de chaque côté du cloaque. Ceux-ci tendraient à être plus larges chez les mâles, mais il s’agit d’une méthode de détermination du sexe incertaine et il est plus fiable de se fonder sur une éversion manuelle des hémipénis du mâle. Ils sont nocturnes.

On trouve le Python royal en Afrique, sur une bande horizontale de territoire allant du Sénégal jusqu’à l’ouest de l’Ouganda et au nord de la République démocratique du Congo.

Ce serpent constricteur vit dans les prairies, les savanes et les régions peu boisées et est une espèce terrestre.

Il est connu pour sa stratégie de défense qui consiste à s’enrouler sur lui-même en cas de menace, avec la tête et le cou de côté. Il a aussi tendance à siffler bruyamment quand il est effrayé. Son lieu de retraite privilégié inclut les terriers de mammifères et d’autres cachettes souterraines dans lesquelles il peut aussi entrer en estivation.

Sa taille relativement modeste, et sa nature placide le rendant assez manipulable, il est considéré comme un reptile aisé à maintenir en captivité. De plus, il mord très rarement. Toutefois, il semblerait que les Pythons royaux soient facilement sujets au stress.